Ronan Foll – Siraen

siraen de Ronan FollSiræn se situe à la frontière de plusieurs genres littéraires. Si formellement, il s’agit d’une catabase dans les profondeurs de la croûte terrestre, quelque chose cependant sourd au fil de la narration pour progressivement installer une humeur particulière… Véritable pied de nez aux formats et figures imposés, au fantastique convenu, au politiquement correct, au philosophiquement complaisant, au poétiquement obligeant…

«Cela faisait maintenant quatre heures que je courais…En fait, j’avais dû courir vingt-cinq minutes et puis, plus rien. Le vide. Trois heures trente d’absence à en juger l’heure qu’affichait ma montre quand j’en actionnai l’éclairage bleuté (…). Trois heures trente de perte de connaissance. Je cherchais à comprendre… J’avais faim, soif et peur. Je me voyais perdu à peut-être plusieurs dizaines de mètres sous terre, tâtonnant dans des couloirs obscurs, essayant de retrouver la stèle d’Immanence, unique espoir de retour vers la surface. »


sur Babelio… l’impression d’un « Rubick’s cube » littéraire beaucoup plus « Punk » que « Gothique » – de aceofspade

ISBN 978-2-919402-04-5
format 12×20 – 164 pages – 12 € TTC
avec les éditions Ed. Orhpine



Les commentaires sont fermés.